Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Secteur minier : Le Niger harmonise son cadre législatif

Le gouvernement du Niger vient d’adopter en conseil des Ministres ce jour jeudi 06 janvier 2022, le projet de loi portant loi minière. Il s’agit d’une refonte de l’ordonnance n° 93-16 du 02 mars 1993, portant loi minière, pour regrouper les diverses modifications que ce texte a subies et prendre en compte les innovations intervenues dans le domaine minier.
Cette ordonnance règlemente la prospection, la recherche, l’exploitation, la possession, la détention, la circulation, le commerce et la transformation des substances minérales ou fossiles ainsi que le régime fiscal applicable à ces activités. Seuls font exception les hydrocarbures liquides ou gazeux et les eaux souterraines qui relèvent, sauf stipulation expresse à la présente ordonnance, de régimes particuliers définis dans d’autres lois.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Fondation Tony Elumelu verse 24,75 millions de dollars aux 5000 PME africaines pour le programme 2021

La Fondation Tony Elumelu (TEF), la principale organisation philanthropique qui autonomise les entrepreneurs africains des 54 pays africains, a sélectionné 4 949 entrepreneurs de toute l'Afrique pour son programme d'entrepreneuriat 2021.

Les bénéficiaires de 2021 ont été sélectionnés parmi un pool de plus de 400 000 candidatures, en fonction de leur innovation, de leurs performances et de leur potentiel de croissance pour créer des emplois et éradiquer la pauvreté sur le continent. Composés à la fois de nouvelles start-ups et de petites entreprises existantes, les entrepreneurs Tony Elumelu 2021 ont suivi une formation, un mentorat et un coaching de classe mondiale et auront un accès à vie au réseau des anciens de la Fondation Tony Elumelu

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Revue annuelle de la BAD sur l’efficacité du développement

La Banque africaine de développement a joué un rôle essentiel dans le soutien apporté à des millions d’Africains, affectés par les conséquences de la pandémie de Covid-19 en 2020, souligne l’édition 2021 de la Revue annuelle sur l’efficacité du développement publiée ce mardi par l’institution. La pandémie a entraîné un doublement des déficits budgétaires et une forte augmentation de la dette, réduisant la capacité des pays africains à investir dans la relance économique. La Banque africaine de développement a réagi rapidement, mettant en place une Facilité de réponse au Covid-19, qui a fourni 3,6 milliards de dollars américains de soutien budgétaire d’urgence aux pays. Ces fonds ont été affectés à des secteurs essentiels tels que la santé, la protection sociale et l’assistance économique, ce qui a permis de venir en aide à 12,3 millions de ménages vulnérables dans 31 pays du continent.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Secteur minier : Le Niger délivre deux permis miniers dans l’exploitation du fer et substances connexes

Le gouvernement du Niger délivre deux permis miniers dans les régions de Tillabéri et Tahoua. Le conseil des ministres du jeudi 04 novembre 2021, a adopté un projet de loi approuvant Convention Minière entre la République du Niger et la société INC naturelles ressources Niger, pour le permis de recherche «DOGUEL KAINA » pour fer et substances connexes, dans le département de KOLLO, Région de Tillabéri.
La première Convention Minière entre la République du Niger et la société INC naturelles ressources Niger, pour le permis de recherche «SANAM 4» concerne l’exploitation du fer et substances connexes, dans les régions de Tillabéri et de TAHOUA, départements de Filingué et de Tahoua.
La société I.N.C naturelles ressources Niger d’exploitation et de commercialisation des ressources minières est de droit Nigérien créée le 10 août 2009, avec un capital social d’un milliard (1 000 000 000) de FCFA.
Elle s’engage dans les trois (3) ans suivant la signature des deux (02) Conventions minières, à créer au moins quarante (40) emplois permanents et à investir pour la réalisation de ses activités, un montant minimum de quatre millions (4 000 000) de dollars US, soit environ deux milliards deux cent millions (2 200 000 000) de FCFA dont :
Elle s’est engagée à contribuer au développement local des communes et au renforcement des capacités des agents de l'Administration des mines et de la géologie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Coopération Niger-BAD : Le président de la république relance le projet de la route transsaharienne

En marge de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 26), le Président de la République SEM Mohamed Bazoum a eu une séance de travail avec le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), ce Mardi 02 Novembre 2021 à Glasgow.
Après avoir félicité le Chef de l’Etat pour la 1ère alternance démocratique au Niger, M.Akinwumi Ayodeji Adesina a tenu à réitérer tout son soutien au programme et à la gestion du Président Bazoum. Il a en outre promis un financement de 6,5 milliards de dollars pour plusieurs projets relatifs aux infrastructures, à l’agriculture et à l'Énergie.
Le décaissement du budget de financement de la route transsaharienne jusqu’à Tamaské longtemps bloqué a été également un point important sur lequel le Président de la République a insisté et obtenu du Président de la BAD. Cette route s’étire sur 9400 kilomètres, d’Alger à Lagos. La Banque africaine de développement, un des principaux bailleurs du projet, accélère un peu plus le rythme, chaque année, pour l’achèvement des derniers kilomètres de bitume. Lancée il y a quarante ans, la route transsaharienne doit relier Alger à Lagos via Tunis, Ndjamena, Niamey et Bamako. À travers le Fonds africain de développement, le Groupe de la Banque africaine de développement contribue au programme à hauteur de 176 millions de dollars (soit 57,82 millions en faveur du Tchad, 50,72 millions pour le Niger et 56,01 millions engagés pour le Mali).

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Route transsaharienne : Accroître le potentiel socio-économique

La route transsaharienne (RTS) est entrée dans sa dernière phase de réalisation. Pilier de la zone de libre-échange continentale africaine, elle s’étire sur 9400 kilomètres, d’Alger à Lagos. La Banque africaine de développement, un des principaux bailleurs du projet, accélère un peu plus le rythme, chaque année, pour l’achèvement des derniers kilomètres de bitume.
À l’extrémité nord de la Transsaharienne, 1 600 kilomètres de route ont été construits en Algérie, avec un programme de dédoublement sur 800 km. Ce tronçon, quasiment achevé en 2018, est en phase de bouclage. Pour la liaison vers le Mali, près de 200 km de route sont en bonne voie d’exécution. En Tunisie, les travaux ont été réalisés à 100% tandis que les travaux au Nigeria et au Niger sont en phase de finition. Il ne manque plus que les parties malienne et tchadienne pour finaliser ce méga programme routier international qui devrait désenclaver 400 millions d’Africains.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Economie : Quatre (4) produits locaux labélisés par le Niger

L’annonce a été faite lors du dernier Conseil des Ministres du jeudi 7 octobre 2021 à travers une communication présentée par le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Entreprenariat des jeunes. Le Ministre Moctar Gado Sabo a dans sa communication a notifié l’enregistrement de quatre (4) produits du Niger en Indications Géographiques (IG) et Marques Collectives (MC) à l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI).
Il s’agit de : L’oignon violet de Galmi » et du «Kilichi du Niger» pour l’enregistrement en IG; du « Tchoukou du Niger» et « de la peau de la Chèvre Rousse de Maradi » pour l’enregistrement en MC. L’annonce d’enregistrement de ces produits phares très prisés au Niger et dans le reste du monde a été très bien accueillie au niveau de l’opinion publique nationale.
S’agissant de l’oignon de Galmi qui est exporté dans la sous-région, la décision a même tardé selon plusieurs observateurs d’autant plus que la question de la labélisation faisait l’objet de convoitise par certains pays qui voulait s’approprier du violet de Galimi.
Le kilishi, cette viande séchée qui est aussi une spécialité du Niger est très prisé chez les consommateurs africains voire au-delà. En dehors de sa labélisation, l’Etat doit aussi songer à moderniser les conditions dans lesquelles le kilishi est produit.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Réforme de la facture certifiée : La Direction Générale des Impôts multiplie les échanges

La Direction Générale des Impôts (DGI) continuent les rencontres de sensibilisation autour de la réforme des factures certifiées. Le samedi 25 septembre 2021, s’est tenu à Niamey une rencontre d'échange entre les dirigeants des grandes entreprises et la Direction Générale des Impôts sous la présidence du Ministre des Finances, docteur Ahmat Jidoud. Les factures certifiées sont généralisées et rendues obligatoires depuis le 1er septembre 2021.
A l’entame de cette rencontre, le ministre des Finances M. Ahmat Jidoud, a rappelé le chantier de la reforme entrepris par le gouvernement. Depuis quelques années, le pays s’est engagé dans un processus de réformes structurelles profondes en matière de finances publiques en vue de rendre l’administration plus efficace et plus moderne pour une mobilisation importante des ressources et une meilleure efficacité de la dépense a expliqué le ministre des finances.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.