Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Exploitation et abus sexuels : l'ONU enregistre 37 allégations pour le 1er trimestre 2019

Au cours du premier trimestre 2019, les Nations Unies ont enregistré un total de 37 allégations d'exploitation et d'abus sexuels contre le personnel des Nations Unies, y compris le personnel civil et en uniforme des opérations de paix, des agences, fonds et programmes, selon les derniers chiffres publiés jeudi par l’Organisation.


A ce jour, la plupart de ces allégations font toujours l'objet d'une enquête. Seule une des 37 allégations a été étayée par une enquête et renvoyée à l'État membre concerné pour qu’il donne suite à l’affaire ; quatre n'ont pas été étayées par l'enquête qui a suivi ; 26 font toujours l'objet d'une enquête et six sont encore au stade de l'évaluation préliminaire pour déterminer si les informations sont suffisantes pour mener une enquête.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lutte contre le paludisme : Des journalistes des pays les plus touchés formés à Genève

A l’initiative du Partenaire Pour en Finir avec le Paludisme, dix (10) journalistes des pays les plus touchés par le paludisme dans le monde à savoir : le Niger, le Nigeria, le Ghana, la République Démocratique du Congo, le Burkina Faso, le Mali, la Mozambique, l’Ouganda, la Tanzanie et l’Inde ont été formés du 19 au 23 Mai 2019 par des experts à Genève en Suisse. C’était en marge de la 72eme Assemblée Mondiale de la Santé et de la célébration du 20eme anniversaire de sa création.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lancement du Projet « Activité d’amélioration de la performance des politiques et stratégie de Droit en santé sexuelle et reproductive en Afrique de l’ouest et en Afrique Australe » : Promouvoir les Droits en Santé Sexuelle et Reproductive au niveau régio

Lancement du Projet « Activité d’amélioration de la performance des politiques et stratégie de Droit en santé sexuelle et reproductive en Afrique de l’ouest et en Afrique Australe »

Lancé le 10 mai dernier à Niamey, ce projet vise essentiellement deux objectifs principaux à savoir : plaider et aider à améliorer la politique et la stratégie sur les Droits en Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR) sur les thèmes prioritaires d’Amplifychange au niveau régional et national. Le projet vise aussi à faciliter le renforcement des capacités, l’engagement et la mise en réseau des OSC pour une meilleure mise en œuvre, le suivi et l’évaluation d’impact des politiques dans les 4 pays en Afrique de l’Ouest quatre (4) pays sont concernés. Il s’agit du Mali, de la Guinée, au Niger, et au Burkina Faso).

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Santé/Lutte contre le paludisme : Un partenariat entre l’Europe et l’Afrique pour développer un antipaludique de nouvelle génération

Le partenariat Europe-Pays en développement pour les essais cliniques (EDCTP) a accordé un financement de 10 millions d’euros sur cinq ans pour le projet « WANECAM 2 », dans le cadre d’une collaboration, la première du genre, entre la société pharmaceutique (Novartis) et des chercheurs travaillant sur les médicaments antipaludiques dans dix établissements universitaires, d’Afrique et d’Europe. Il s’agit d’un partenariat à but non-lucratif dont l’objectif est de favoriser le développement de nouveaux médicaments (Medicines for Malaria Venture), annonce le communiqué de presse conjoint EDCTP, MMV, et Novartis publié le 15 avril à Bamako au Mali et à Bâle en Suisse.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Infrastructures : Inauguration de l'hôpital de référence de Maradi et de la route Tchadoua-Mayahi

Le Président de la République Issoufou Mahamadou sera à Maradi à partir du jeudi 11 avril où il procèdera à l’inauguration de l’hôpital de référence et de la route Tchadoua-Mayahi. Deux Infrastructures réalisées pour environ 100 milliards de FCFA. Au cours de ces deux jours, il sera question de la réception dès le jeudi 11 avril 2019, de la route bitumée Tchadoua-Mayahi, longue de 53,561 km et 6 km de voirie dans la ville de Mayahi.

Ce chantier qui rentre dans le cadre du Partenariat Public-Privé pour un coût de 31milliards FCFA réalisé par l‘entreprise Amadou Oumarou Mainassara. Lancée en janvier 2016, la construction de route bitumée qui desservira Mayahi est prévue pour s’achever en octobre 2018, les travaux sont réalisés par l’entreprise générale des travaux publics (EGTP).

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Santé de la Reproduction et de la Planification Familiale : La première dame Dr Lalla Malika Issoufou lance un projet régional

Le jeudi 4 avril 2019, les locaux de la Maternité Yantala dans le District Sanitaire Niamey Commune I ont servi de cadre à la cérémonie de lancement du projet Régional de Planification Familiale dénommé « Amplifier les Services de Santé de la Reproduction et de la Planification Familiale ». Ce projet émane du Gouvernement américain à travers son agence Internationale pour le Développement USAID. C’était en présence de l’ambassadeur des Etats Unis au Niger son SEM Eric P. Whitaker, du ministre de la santé publique Dr Idi Illiassou et de la présidente de la Fondation Tattali Iyali Dr Lalla Malika Issoufou.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Rapport conjoint l’OCDE-OMS et BM : “Des services de santé de faible qualité augmentent globalement le poids des maladies et le coût des soins de santé”

À Vheure actuelle, on constate dans tous les pays des erreurs médicamenteuses ou de diagnostic, des traitements inadéquates ou inutiles, des structures ou des pratiques cliniques inadaptées ou dangereuses, ou encore des prestataires de soins de santé qui manquent de formation et de compétences. Il ressort d’un nouveau rapport conjoint de l’OCDE, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Groupe de la Banque mondiale que des services de santé de faible qualité freinent l’amélioration de la santé dans les pays, quel qu’en soit le niveau de revenu. Il ressort de ce nouveau rapport que des services de santé de faible qualité freinent l’amélioration de la santé dans les pays, quel qu’en soit le niveau de revenu.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.